Retrouvailles au Laos

Rien de mieux que de prendre un tuktuk depuis l’aéroport pour se mettre dans le bain

Luang Prabang

Un des incontournables du Laos selon les guides : je valide, cette charmante cité vaut le détour ! Coincée entre de petites montagnes, peuplée de belles maisons typiques et bordée du Mékong et de la rivière Nam Khan, il y fait bon vivre et flâner. Le temple Wat Xiengthong et les moines qui se promènent en ville, le marché de nuit aux couleurs Lao, le mont Phousi pour point de vue et le pont en bambou, pont éphémère, vous plongerons dans l’ambiance asiatique. Si vous souhaitez un bon restau’, pour fêter Noël par exemple, je vous recommande Yuni Yupoun.

Excursion au village de Xiengmouak

Pour découvrir les alentours, nous enfourchons des vélos. L’ascension n’est tout de même pas facile avec un vélo balingue balangue, sur une route en terre caillouteuse, pendant près de huit kilomètres. Mais cela vaut le détour ! Vous serez à coup sûr accueillis à bras ouverts dans ce charmant village où tout le monde vous salue d’un « Sabaidee » et les enfants vous interpellent d’un coucou de la main.

Tat Kuang Si Waterfall

Souvenirs de jeunesse pour mes parents et moi-même, nous louons des scouters pour couvrir les trente kilomètres jusqu’à ces cascades d’eau turquoise. Les particules de calcaire contiennent énormément de carbonate de calcium qui offrent cette couleur aux chutes d’eau. Les laotiens y trouvent des propriétés médicinales, la baignade est de mise !

Et surtout, offrez-vous une petite balade de trois kilomètres, au sommet des cascades, entre les bois, pour déboucher dans un lieu paradisiaque et vous y restaurez. La nourriture est excellente et les tables sont tenues par un hôte charmant ! Vous pourrez lui acheter des cuillères en bambou confectionnées par un de ses amis, qui ne sont pas à vendre mais qui sont tellement belles qu’il vous les vendra quand même 😉 

Enfin, n’oubliez pas d’observer les ours noirs, en voie d’extinction car leur bile a été excessivement utilisée en médecine chinoise…

Virée à Muang Ngoi

Ce périple mérite le détour. Paysages subjugants pour s’y rendre et une heure de bateau pour se mettre dans le bain de ce paradis sur terre. On s’y sent bien, le lieu est paisible, le coucher du soleil du haut de la montagne nous comble. La vie y est douce et nous entendons même un air de violon : Yris, onze ans, doit s’exercer pour ne pas perdre la main pendant ses dix mois de voyage avec ses parents et ses deux petites sœurs.

Vang Vieng

Petite ville paisible d’un tout autre type. C’est surtout le cadre qui retient l’attention ! Et pour bien profiter des collines environnantes, le mieux est de louer un VTT, un scouter ou un buggy. Prévoyez la journée ! Et des lunettes de soleil et un masque, la poussière est omniprésente… Entre les ascensions sportives pour les points de vue, les grottes, les lagoons et les villages, vous aurez de quoi faire. Mais n’oubliez pas votre porte-monnaie, chaque « attraction » se paye, les laotiens ont bien compris comment gagner de l’argent facilement, merci les touristes 😉 Un tour en montgolfière peut être de mise mais n’oubliez pas de réserver quelques jours à l’avance.

Vientiane, la capitale, pour clôturer les vacances

Nous avons un peu couru entre nos différentes destinations afin que mes parents puissent découvrir différents endroits du Laos. Vientiane n’est pas extra et vous pourrez vous en passer et rester profiter de la magie d’autres lieux. De temples en monuments, vous pourrez vous promener dans les rues.
Admirez tout de même la Thaïlande qui se déploie sur l’autre rive du Mekong, ce fleuve qui vous offre un coucher de soleil extra. Il invite à la détente par sa majesté, sa température correcte et…sa propreté !!

Observez le pêcheur en bas de la photo 😉

Le Centre Cope

C’est un centre de rééducation orthopédique et prothésiste ouvert depuis 1997 par le Ministère de la santé. Il a pour but d’offrir son aide à la population Lao encore impactée, à l’heure actuelle, par la guerre du Vietnam. Entre 1964 et 1973, l’armée de l’air des Nations Unies d’Amérique a bombardé le Laos. Deux millions de tonnes de munitions, soit l’équivalent d’une charge d’avion toutes les huit minutes, tous les jours pendant neuf ans. Et 10 à 30 % des boulets n’ont pas explosés.
La population Lao de certaines zones géographiques est donc très largement en danger : lors du jardinage, si la bine touche un boulet, lors de la cuisine dehors si le feu est trop proche d’un autre, lors d’un jeu par les enfants avec cette balle étrangement lourde. Un seul boulet éradique l’équivalent de trois terrains de football.
La visite de ce centre, gratuite, vous permettra, grâce à un don, d’aider à financer l’aide proposée aux rescapés. Vous pouvez également acheter, sur les marchés, des objets confectionnés avec les débris des bombes : cuillères, verres, décapsuleurs, porte-clés.

En rrouge : les zones concernées

Point culinaire

Délectez-vous de cette cuisine exotique faite avec du gingembre, du curry rouge, du bambou, un canard entier rôti, tous ces fruits exotiques (jus de coco, fruit du dragon, papaye, ananas, banane, litchi, kaki, grenade, etc), parfois servie dans des plats en bambou recouverts d’une feuille de bananier. Et d’une bière laotienne à boire avec une paille…en bambou !
Et si la nostalgie vous surprend, allez manger gastronomique pour 18€ au Tango, tenu par un expatrié français fort sympathique et fort compétent dans son domaine ! Et qui, pour le soir du nouvel an, s’est associé à moi pour vous présenter mes meilleurs vœux pour cette éblouissante année 2020, que je vous souhaite riche en belles rencontres humaines, en découvertes insolites et en lâcher prise vers le bonheur.

Publié par Gwendoline

La vie s'écoule Telle une rivière Tantôt paisible Ou chahutée Faite de remous Nous éclabousse Impitoyable Semée d'obstacles Ou bien d'épreuves A vivre en jeux Pour s'éprouver Se découvrir Et puis en rire De joie de vivre De découvertes Et de rencontres A demi-mots Ou sincèrement A vivre à fond Au plus profond De tout notre être Et simplement ... vivre

2 commentaires sur « Retrouvailles au Laos »

  1. Bonjour
    je suis émerveillée par tes photos et ton périple.
    Je te souhaite une belle année 2020.Et je vais continuer à te lire.
    Bonne continuation.
    Bises
    Sylvie

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :